EN SAVOIR PLUS SUR MES CRÉATIONS

Vous trouverez ci-dessous les éléments qui composent vos micros ainsi que les différentes étapes de confection.

IMG_9447.JPG

PRÉPARATION DES EMBASES

Les embases utilisés sont en fibres vulcanisés plus communément appelé "forbon" par nos amis anglo-saxons, le forbon est utilisé sur la majeure parti des micros moyenne/haute gamme tandis que les micros "cheap" utilise des bases en plastiques.

Une fois le choix des alnico fait, leurs mises en place se font à l'aide d'une presse dû à une tolérance très faible qui permet une fixation durable et surtout éviter toutes vibrations qui produira des bruits parasites indésirable.

PROTECTION DU BOBINAGE

Après la mise en place des aimants alnico à la presse, ces derniers sont entourés de ruban adhésif.

N'oublions pas que le contact de deux métaux de différentes natures va créer un phénomène de corrosion appelé: "corrosion galvanique"

L'alnico qui lui est composé d'aluminium, de nickel et de cobalt ne fera pas bon ménage avec le fil de cuivre qui entourera les plots d'alnico.

Il existe une autre école qui consiste à plonger le micro dans du vernis comme faisait Fender à l'époque mais cette méthode à montré ses limites dans le temps, il n'est pas rare de trouver des micros vintage des années 50/60 ayant besoin d'être rembobiné malgré cette étape car le vernis s'effritera et laissera le contact à nu.

IMG_9448.JPG
wire.png

FIL DE CUIVRE

Le choix du fil de cuivre est une étape très importante car celui déterminera entres autres la nature sonores de vos micros.

Après plusieurs expérimentation, allant du P155 single, Plain Enamel, Polyester 180 et Heavy Formvar.

Les différents tests sonores m'ont poussé à choisir le Polyester 180 qui possède un rapport Q/P imbattable !

Grâce à ce fil cela me permet de vous proposer des micros de qualité sans vous ruiner.

Cela va faire 8 ans que je fais confiance à cette gamme avec une qualité sonore constante.

 
test5.png

BOBINAGE À LA MAIN "SCATTERWOUND"

Nous avons tous nos petits secrets ;-)

PROTECTION DU BOBINAGE BIS

Après avoir survolé le sujet de la protection du bobinage interne, n'oublions pas la protection externe, le fil de cuivre utilisé sur la plupart des micros sont de diamètre 42AWG (0.063mm) donc beaucoup plus fin qu'un cheveux humain.


Contrairement à la corrosion qui est dû à une agression naturelle, l'erreur humaine peut être aussi la cause d'un endommagement d'un micro, nous ne sommes pas à l'abri d'un coup de tournevis mal placé ou d'un transporteur peu respectueux du colis, c'est donc pourquoi chaque micros est protégé par un scotch en acétate de cellulose qui prolongera de manière considérable sa durée de vie.

IMG_9449.JPG
IMG_9250.JPG

WAXPOTTING

Etape finale et pas des moindres : le waxpotting

Cette étape consiste à plonger les micros dans un bain de cire d'abeille (20%) et de paraffine (80%) chauffé à 70°C pendant une durée assez courte.

Le mélange liquide s'infiltrant entre les bobinages des micros, comblera les poches d'air qui permettra de diminuer les larsens de façon très considérable et apportera par la même occasion une protection supplémentaire.